20190909_scan-220311_L'humain l'étoile aux couleurs du vent - Copie

L’humain, l’étoile aux couleurs du vent

L’être humain est comme l’étoile qui brille au firmament. Il laisse la trace de son passage bien longtemps après sa mort. Quelle trace voulons-nous laisser de notre passage sur Terre ? Le chaos, certainement pas. Pouvoir encore admirer la brume qui s’élève de la montagne. Pouvoir perdre son regard dans les vagues, dans le ciel, au-delà de l’horizon. Pouvoir aller librement là où nos pas nous portent, où le vent nous mène. Les marchandises voyagent bien sans entraves. Pourquoi pas l’être humain ?

Lutter pour la lumière, la brillance de l’homme. Lutter contre l’obscurantisme et la dérive totalitaire. Défendre becs et ongles la liberté d’être et de penser comme on l’entend. L’humain est changeant comme les couleurs dans le vent et la lumière. Il a le droit de changer d’avis, de grandir, d’évoluer, de partir. Il a le droit de briller de sa propre lumière. Comme l’étoile haut dans le ciel.

Chaque étoile est unique. Chaque humain aussi. Dans la beauté, dans l’éphémère, dans le grandiose et le très petit, l’humain s’épanouit. Il s’épanouit dans l’ouverture et la découverte. Chacun a le droit de vivre. Vivre aux couleurs du vent, vivre dignement. Vivre avec joie, vivre tout simplement, vivre sur la Terre et laisser une trace vibrante et pleine de vie.

Laisser les couleurs éclater. Une ode à la diversité. Plutôt que se refermer sur nos différences.

Respecter le besoin de mouvement. Soutenir la nécessité de partir.

Comme l’étoile, nous ne sommes rien qu’un petit point dans l’immensité. Chaque petit point compte pour former un tout et dessiner une œuvre grandiose. Nul petit point ne vaut moins qu’un autre.

Face à l’immense trou noir, je veux juste être un être humain.

Cloé Przyluski

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *