IMG_7478 - Copie

Le vide et le plein

Ça fait vide. Tout est dépeuplé. En noir et blanc. Ça commence comme ça.

On souffle sur le plein, la poussière s’envole. Soudain on voit. C’est nu, vide, effrayant.

Le temps d’apprivoiser cette nouvelle liberté. D’apprendre à côtoyer le vide. Cohabiter. L’habiter pleinement. Le faire sien.

Ce vide sidérant et envoûtant auquel je cherche à échapper et auquel je reviens chaque fois. Je bute. Je reprends. J’y retourne.

C’est dans le vide que je trouve, que je me donne la chance de trouver.

Evider l’espace. S’ouvrir au temps vide, long, infini, incessant.

Disponibilité. Errance. Divine échappatoire. Le goût du rien.

Après le vide, viens le plein.

Entier, serein.

Cloé Przyluski

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *