160418_Zone à défendre_IMG_6244

Zone à défendre

Nous avons tous une zone à défendre. Une zone à protéger. Un jardin secret. Des limites à ne pas laisser franchir. Il en va de notre dignité et du respect que l’on se porte à soi-même. Cette zone à défendre est constituée de ce qui est essentiel pour soi, de ce qui a de la valeur, du sens et qui semble juste. Ce sont des choses pour lesquelles on est prêt à se battre. Pour rester droit dans ses bottes, se tenir debout et vivre sa vie dans les meilleures conditions. Celles que l’on s’est choisies.

Cette zone fleurie, presque magique, qui donne un sens à notre existence.

Cette zone à défendre est précieuse et fragile. Elle a besoin de notre attention au quotidien. Chercher à s’inventer une vie au plus proche de ses aspirations demande du courage, de l’engagement. C’est faire preuve de responsabilité envers soi et envers le monde. Ne pas reconnaître à chacun cette zone de liberté de conscience et d’action relève du manque de respect. Alors, certes oui, faire preuve d’ouverture d’esprit n’est pas chose aisée dans toutes circonstances. On se retrouve tous un jour ou l’autre dans la situation où il est difficile de comprendre pourquoi untel choisit de vivre ainsi et pas autrement. La force des habitudes et des croyances mène la vie dure au changement. Pour autant, ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas que cela n’a pas le droit de citer.

Il est bien plus facile de se fondre dans la masse. De se plier aux règles établies. Seulement lorsque les règles établies ne sont pas à la hauteur des enjeux, que faire ?

Ceux qui rêvent d’un autre monde n’attendent pas qu’il advienne. Ils le forgent, lui donnent une existence. Ils montrent que c’est possible. Ils ouvrent la voie. Au moins, ils essaient d’inventer un monde qui leur est désirable et tentent de le faire devenir réalité par les moyens dont ils disposent. Le moins que l’on puisse faire est de ne pas leur dénier ce droit. De ne pas renier ce qui fait notre humanité, ce don de créer, d’inventer. Chacun a le droit de vivre à sa façon et on a le droit de vivre autrement. Chacun a le droit à la différence. Vivre différemment ne rend pas moins respectable.

Il y a un temps où il est urgent de réfléchir à donner un cadre favorable à l’expérimentation. La vraie. Expérimenter, c’est laisser émerger des choses auxquelles on ne s’attendait pas. Si l’on choisit que l’expérimentation ne doit se faire que selon des orientations précises et figées, les solutions qui vont émerger vont inévitablement aller dans un sens unique, le même. Or, c’est le principe de l’expérimentation, de toute recherche : on ne peut pas savoir à l’avance le résultat. Même si on ne sait pas ce que cela peut donner, est-ce bien raisonnable de ne même pas essayer pour voir ?

Quand marcher à rebours du bon sens ou même carrément sur la tête n’est plus une option, que reste-t-il à part prendre sa vie en mains et faire quelque chose de juste pour soi?

Cloé Przyluski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *