220318_Point météo printemps jour 2_IMG_6531

Point météo : Printemps jour 2

Le soleil brille. Les fenêtres sont sales.

Les restes de jacinthe n’en finissent pas de se recourber.

Si c’est comme hier, il ne faut pas se fier aux apparences, le vent est glacial. On sera presque tenté par un pique-nique avant de se raviser. La dernière fois, on a mis l’après-midi à se réchauffer.

Le soleil de mars a tendance à nous prendre en traître. Tous ragaillardis par ses premiers rayons, on en oublie que nous ne sommes qu’en mars et que même en avril, ne te découvre pas d’un fil. Ça ne s’invente pas. Quelques exceptions peuvent le faire mentir mais en général mieux vaut s’y tenir.

C’est toujours pareil avec le soleil. Il appelle, il attire dehors irrésistiblement. La pluie nous a appris à saisir la balle au bond. On veut en profiter. Mars, le mois du printemps, on a l’impression d’être sorti d’affaires. Que l’hiver est maintenant derrière nous. C’était hier le printemps et nous y avons cru. Nous voulons y croire.

On s’habitue vite à avoir de la lumière dans la maison. Elle entre par une fenêtre et ressort par l’autre. Les fenêtres sont toujours sales.

Une nouvelle journée se présente à nous. Nouveau jour pour une nouvelle vie. On a tendance à se poser la question, vais-je arriver à faire tout ce qui est prévu dans cette journée ? Le soleil ne fait pas disparaître comme par enchantement notre planning chargé, cela serait trop beau. Et si on se demandait plutôt comment laisser la place à l’imprévu?

Inspiration, expiration. Je sens vibrer l’énergie. J’ai envie de croquer le monde. Je sais déjà que j’ai les yeux plus gros que le ventre. Mais, c’est plus fort que moi. Le soleil me donne cette envie d’embrasser le monde, d’ouvrir grands les bras. En signe d’accueil. L’accueil de quoi, je ne sais pas vraiment mais je suis à l’écoute, réceptive à ce qui peut bien arriver. Je sens cette boulimie, cette énergie de vie qui me dévore.

Point de question, point de rébellion, j’ai envie de me laisser porter par cette journée qui commence ensoleillée. En mars, ça va, ça vient, mais ça commence bien et c’est déjà ça.

C’est déjà ça de pris et ça n’a pas de prix un petit déjeuner lumineux.

 

C’est quoi le point météo ?

La météo est partout. On en parle tout le temps. On regarde nos écrans avant de regarder le ciel chaque matin. Et chaque soir, on regarde le bulletin météo pour prévoir le temps qu’il fera demain et mieux se préparer. Le point météo c’est aussi un rendez-vous avec soi que l’on peut faire chaque matin en se demandant « quelle est MA météo ? ». Quel temps fait-il en moi ? Ça peut s’écrire, mais ça peut juste faire l’objet d’un moment à soi où l’on se demande comment on se sent. La météo extérieure peut bien sûr influencer nos états d’âme mais la météo est chaque jour différente. La différence est subtile mais à bien y regarder chaque jour a ses nuances.

Cloé Przyluski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *