061117_Au-dela des mots_IMG_7620

Au-delà des mots

Pas de commentaire. Ce qui se passe au-delà des mots est indescriptible. Ce qui se passe au-delà des mots ne peut être traduit de la même façon par tout le monde.

Car chacun a sa propre lecture du monde. On ne voit pas pareil, on perçoit les sons, les parfums, les textures, les goûts différemment. On ressent autrement.

On a beau chercher à y mettre les mots, on est loin d’être toujours sur la même longueur d’onde. Quand je vois bleu, tu vois vert, et nous finissons par s’accorder sur un bleu-vert, tout en restant convaincu chacun dans son coin que la chose est soit bleue, soit verte.

Il s’en passe des choses au-delà des mots. Face à une même situation, ce que l’on va ressentir est différent de ce que l’autre va ressentir. Les émotions par lesquelles on va passer ne sont pas les mêmes. On va décrire au plus précis pour voir si l’on peut se comprendre. Mais, on n’est jamais sûr de rien.

Celui, qui avec les mots, arrive à faire ressentir exactement l’émotion que lui-même a ressenti à ce moment-là, a un talent fou et rare.

C’est cette différence qui nourrit la diversité du monde. Ce qui fait que le monde est pluriel. Ce qui fait la richesse du monde. On a de cesse de découvrir d’autres façons de voir et de ressentir les choses.

Et la façon de voir des autres peut nous surprendre. On n’est pas au bout de nos surprises. Elle crée la surprise et nous fait évoluer dans notre façon de voir. De la rencontre de deux visions vont naître deux nouvelles visions augmentées, plus riches, plus nuancées, faites de petits détails uniques que l’on aura recomposés chacun de notre côté.

Au-delà des mots, il se passe quelque chose. Une rencontre. Au-delà des mots, on se laisse emporter. Par la magie du moment. Par le tourbillon de la vie. Par une ambiance particulière. Par ce qui se passe à l’intérieur de nous et qui nous transporte presque malgré nous.

On ne peut en expliquer la raison. On ne sait pas d’où nous vient cet élan du cœur. Le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Et tous les mots du monde n’y changeront rien. Car cela se passe de mots.

On a tous vécu ces instants inoubliables où plus rien d’autre au monde n’a d’importance tant ce qu’il se passe en nous est grandiose. Et le ressenti peut-être inversement proportionnel à la chose. Une toute petite chose de rien du tout peut provoquer en nous un sentiment de totale plénitude. Une situation anodine prendre une dimension presque divine.

Oui, la sensation est divine. Le ressenti est divin. L’émotion est divine. Impalpables mais tellement présents. Dans ces moments-là, ni une ni deux, la seule chose à faire est de lâcher tout ce que l’on est en train de faire pour profiter de cet instant magique. Car, comme toutes les bonnes choses, il ne dure pas.

Par Cloé Przyluski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *