070917_IMG_7269_voir la vie en couleurs

Voir la vie en couleurs

Ça veut dire prêter attention aux choses de la vie différemment. Porter un autre regard dessus. Vraiment regarder.

La vie en noir et blanc, ça va bien. Binaire et bien morne. Pas de place pour la nuance. Ou c’est tout noir, ou c’est tout blanc. Alors que la vie est bien plus nuancée que ça et c’est ce qui lui donne toute sa richesse.

On voit la vie selon son propre filtre. Si l’on compare avec quelqu’un, une chose d’une même couleur, on se rend vite compte que l’on ne voit pas la même couleur. CQFD. Les noms des couleurs aussi c’est quelque chose. On peut mettre une couleur vraiment différente sous un même nom.

Faites-le maintenant avec la ou les personnes avec qui vous vous trouvez. Regardez le même objet et échangez sur la couleur que vous voyez.  On ne voit pas les nuances de la même façon. Ainsi, notre vie est vraiment teintée de différentes couleurs.

Un autre jeu à faire est de choisir dans sa tête une couleur, un truc simple comme l’une des couleurs de l’arc-en-ciel, et de sortir dans la rue en faisant attention à cette couleur : où est-ce qu’on la croise, sur qui, sur quoi, dans quelles situation, à quoi cela vous fait penser. Ne serait-ce que chercher cette couleur permet de vraiment faire attention à ce que l’on voit.

Quand il fait gris, on a tendance à tout voir en gris. Si on broie du noir, tout est plus terne. Si on a le vague à l’âme, la perception peut être différente. La sensibilité à fleur de peau, on peut voir les choses avec plus d’intensité. Quand il fait soleil, la question ne se pose même pas. On voit la vie en rose et ça nous fait quelque chose…

On peut s’exercer même sous la pluie à voir les couleurs de la vie. Toutes les couleurs. Pas celles que l’on veut bien voir mais vraiment prêter attention à ce qui nous entoure. Avoir de la gratitude pour ce que l’on a, voir ce qui est bien dans sa vie, même les tous petits riens comptent. Simplement voir autrement. Penser à quelque chose qui nous fait du bien et chercher à se rapprocher de cette sensation de bien-être. Là maintenant, chercher à voir à nouveau la vie en couleurs. Se concentrer sur toutes les couleurs qui font vibrer ce moment de rêve dans ce que l’on a autour de soi.

La vie est verte comme l’herbe fraîche, jaune paille ou orange fluo. La vie est de la couleur que l’on voudra, de la couleur que l’on aime. Affichez cette couleur devant vos yeux. Réjouissez-vous. Il n’y a que ça de vrai : le petit rien qui peut prendre une grande dimension et changer le cours de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *