Étiqueté nucléaire

Vigilance citoyenne : prendre son destin en main – revue de web avril 2015

Les raisons d’exercer sa vigilance citoyenne sont multiples. Prendre garde maintenant pour ne pas regretter demain. Il en va de la responsabilité de chacun de se tenir informé de l’actualité et des décisions prises par l’Europe notamment. Des décisions qui auront un impact direct sur le quotidien de la population. Pour l’accord de libre-échange TAFTA, par exemple, c’est maintenant que ça se joue.

A défaut d’influer les décisions, chacun se doit de rester vigilant. Et si possible de passer à l’action tant qu’il est encore temps. Réduire ses déchets, reprendre le contrôle de son alimentation, s’engager dans des groupes locaux pour lutter contre le changement climatique, soutenir la sortie du nucléaire et toujours s’informer et diffuser l’information sont des actions à portée de main. A vous !

Lire la suite

Quelle place pour l’écologie? – Revue de presse du 6 au 12 octobre 2014

La semaine passée, j’ai sélectionné quelques infos pour vous. Dans cette revue, on parle consommation collaborative, transition énergétique, écologie, travail, économie, mobilité.

INITIATIVES_ Les fruits du voisin consiste à échanger des fruits entre voisins. L’opération a particulièrement bien pris à Fontenay-les-Briis dans l’Essonne où l’on troque non seulement les fruits, mais aussi les légumes, les confitures et les boutures, un vrai troc végétal.

L’échange entre voisins porte aussi sur les outils de bricolage ou de jardinage, des ustensiles de cuisine, des livres, un accès WiFi, etc… En témoigne les 100 sites existants, recensés par le blog de la consommation collaborative. Mention spéciale pour le projet suisse Pumpipumpe découvert sur le blog Ecoloinfo, traduit par « prête moi ta pompe à vélo », qui invite à coller sur sa boîte aux lettres des stickers indiquant les objets que l’on veut bien à prêter à ses voisins. Non seulement pratiques, les autocollants sont vraiment sympas.

Pumpipumpe

Lire la suite

Le risque nucléaire de nouveau en question

Greenpeace a pris possession des lieux à la centrale nucléaire de Tricastin (26) ce matin. Une nouvelle action coup-de-poing médiatique pour dénoncer l’insécurité de l’énergie nucléaire. Voir le récit en direct sur le site de Greenpeace

Lire l’article sur Le Monde / Lire l’article sur Youphil

Et pendant ce temps à Fukushima…

Le 9 juillet dernier, le gérant de la centrale de Fukushima a constaté que le niveau de césium radioactif dans un puits de prélèvement situé entre les réacteurs et la mer a été multiplié par 90 en trois jours. Et, Tepco a déclaré à la presse : « Nous ne sommes pour le moment pas en mesure de dire si l’eau contaminée s’écoule ou non dans la mer ».

Et ailleurs…

En Chine, la Société nucléaire nationale chinoise a annulé un projet nucléaire de construction d’une usine de traitement d’uranium dans une ville du sud du pays après des manifestations. Lire l’article sur Le Monde

Le nucléaire n’est pas une mince affaire, alors pour suivre son actualité, il existe :

  • La CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité)

Et, des spécialistes de la question prennent position en faveur d’une sortie du nucléaire comme Bernard Laponche dont je parlais dans un précédent article. Un brin provocateur, il affirme que le nucléaire est le « moyen le plus dangereux de faire bouillir de l’eau chaude ».

Le nucléaire a-t-il encore de beaux jours devant lui ?

On nous répète à l’envie que le nucléaire représente l’avenir industriel de la France et que voit-on aujourd’hui dans les médias ? : Le numéro 1 mondial du nucléaire, Areva pour ne pas la nommer, présente un plan d’économies sévères pour redresser ses comptes. Et bien sûr, une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, l’emploi ne sera pas épargné… Pour couronner le tout, Areva a demandé une suspension de cotation en Bourse.

En finir avec le nucéaire, pourquoi et comment
Un ouvrage dans les librairies en ce moment.

Une activité qui prévoit des licenciements est, il me semble, loin d’être porteuse en terme de croissance. De bonnes perspectives d’avenir en somme !

En savoir plus :

La plan d’économies d’Areva suscite des réactions multiples

Prise de position sur le nucléaire par Bernard Laponche, physicien nucléaire et polytechnicien : la France est dans l’erreur.