De ART DE VIVRE

Et si l’on tentait l’expérience de la méditation ?

Méditer, quelle drôle d’idée. Mais, loin des préjugés, prendre le temps de s’arrêter, de respirer ici et maintenant, est même plutôt tentant, surtout en cette période de l’année. Apprendre à s’arrêter au quotidien pour mieux repartir.

article méditation

Qui l’eût cru ? Méditer n’est plus l’apanage exclusif de quelques illuminés. Les grands médias, les librairies font la part belle à la méditation, cet appel à vivre l’instant présent.  Lire la suite

En 2015, ne lâchez rien!

Voir l'image sur Twitter

Au regard de la tragique actualité qui nous frappe, je ne vous inciterais jamais assez en cette année 2015 à vous exprimer, à échanger, à discuter autour de vos idées pour les faire avancer et les faire mûrir dans une société ouverte aux autres et pacifiée. Donnez corps à vos projets les plus fous et les plus engagés pour la nature, la culture, la beauté et la solidarité. N’ayez pas peur de dire, écrire ou dessiner ce que vous pensez, de faire de la politique, d’informer, de communiquer pour grandir tout simplement.

Ils ont voulu abattre la liberté d’expression. Ils ne feront que la renforcer. Notre réponse à la violence doit être le foisonnement des idées et des échanges, doit être l’envie de faire surgir des débats aujourd’hui absents des médias. Et enfin notre réponse doit être la joie et le rire.

Lire la suite

Midi création : petite sélection culture de la semaine

 
J’AI VU, A VOIR_Le documentaire Picasso, l’inventaire d’une vie, diffusé dimanche 26 octobre à 20h45 sur Arte. Un foisonnement insoupçonné d’œuvres, quelques 120 000 pièces, répertoriées après sa mort dans ses différentes demeures, pendant près de 3 années par le commissaire-priseur Maurice Rheims. Une richesse sans nul pareil qui crève l’écran : croquis, esquisses, lithographies, gravures, sculptures, céramiques et peintures de tous formats, mais aussi correspondances, collections personnelles, etc. se succèdent à un rythme effréné et n’en finissent pas de nous surprendre. Cette œuvre inépuisable n’est autre que le chemin d’une vie, un journal intime qui dévoile les étapes successives de la vie du peintre. Le musée Picasso a rouvert ses portes le 25 octobre à Paris après travaux, je n’ai plus qu’une idée en tête, aller y faire un tour.
EXPOS
Gaîté lyrique, Capitaine futur et le voyage extraordinaire, sous prétexte d’une plongée au plus profond de l’ordinateur, invite les enfants de 3 à 103 ans à un parcours sensoriel tout en rêverie. Lire l’article sur Libération

Pour le plaisir des yeux : l’image du jour

Mon œil vagabonde, il est à l’affût, puis il lui arrive de s’emballer. Cela a été le cas hier avec Le chardonneret de Carel Fabritius, un tableau à retrouver « en vrai » au musée de poche Mauritshuis de La Haye, surnommé la « boîte à bijoux » pour les trésors issus de l’âge d’or de la peinture hollandaise (XVIIème) qu’il rassemble. Lire l’article complet sur Libération

 

Let’s dance : danser c’est le pied

Let’s dance, série de trois documentaires dédiés à la danse, est une invitation à pratiquer la danse au quotidien et à libérer son corps en dansant. Le premier volet a été diffusé dimanche 5 octobre à 22h25 sur Arte.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=_nCVRw-9JtU]

Les pieds se délient, entrent en mouvement et me voilà scotchée à l’écran devant ces pieds de danseuse déformés qui font de si jolis mouvements. Je suis subjuguée, comme lorsque je me retrouve spectatrice d’un ballet de danse tellement beau qu’il en est émouvant.

Tout part du pied et de la mobilité qu’il procure à l’être humain. Les possibilités de mouvement offertes sont multiples et différentes selon que l’on porte un chausson de danse, que l’on soit pied nu, en basket, en talons aiguilles ou encore en bottes de sécurité.

Ici, danseurs et chorégraphes présentent leur art et le plaisir qu’ils ont à le pratiquer. C’est ce que l’on ressent avant tout en regardant ce documentaire : la passion, le plaisir de danser et de travailler et retravailler sans cesse le mouvement pour le faire évoluer.

La danse est vivante. Elle est multiple, traditionnelle, contestataire, artistique, … Elle est transverse. Chaque discipline, danse classique, moderne, contemporaine, break dance, etc., naît de la précédente, la conteste et s’en émancipe pour mieux y revenir et mixer les mouvements.

Sortie des théâtres, la danse a pris possession de la rue. Elle est partout où nous voulons bien la voir. Que l’on soit professionnel ou non, danser est une forme d’expression spontanée et libre à la portée de tous. Lancez-vous.

A découvrir également : le documentaire, Les rêves dansants – Sur les pas de Pina Bausch qui retrace un an de travail d’une troupe de lycéens allemands volontaires pour monter la chorégraphie Kontakthof de Pina Bausch sur les contacts humains, à l’origine de la rencontre. La plupart d’entre eux n’avaient jamais fait de danse et s’en souviendront probablement toute leur vie…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=TRNJrWfWjl4?feature=player_detailpage]

Ouvrez les potentialités de l’écriture avec OULIPO

Arte a diffusé dimanche 7 juillet, OULIPO, mode d’emploi,  un documentaire étonnant et très vivifiant pour ceux qui ne connaissent pas le mouvement littéraire exploratoire, OULIPO. Une approche totalement créative de l’écriture qui décroche du réel et retourne votre esprit. (la vidéo n’est malheureusement plus disponible)

OULIPO, pour OUvroir de LIttérature Potentielle

OULIPO, pourquoi faire ? Explorer les potentialités. Pas de potentiel sans le réel. Créer du virtuel à partir du réel. L’idée maîtresse est de créer un texte littéraire sous la contrainte pour justement libérer la création et sortir du champ. Ouvrir tous les possibles, ne rien s’interdire, mais s’imposer une contrainte afin de produire des choses  que l’on n’aurait pas pu produire autrement que par ce processus. Aller chercher au fond de soi des ressources insoupçonnées.

Cent mille milliards de poèmes de Raymond Queneau est un livre animé de poésie combinatoire. Ce sont dix sonnets de quatorze vers, superposés les uns sur les autres, regroupés dans un ouvrage étonnant qui laisse la porte ouverte à une multitude de créations. Présentés sous forme de bandes de papier amovibles, les quatorze vers des dix sonnets peuvent être inter-changés pour former de nouveaux sonnets. Les possibilités de création sont de cent mille milliards. Jubilatoire. Cet ouvrage résume bien la philosophie de l’OULIPO.

[Compose ton poème oulipien ici : http://membres.multimania.fr/mjannot/froggy/1000j.htm]

Lire la suite

Jean-Bark avec Jean-Marc Roberts !

Je ne connaissais Jean-Marc Roberts ni d’Eve ni d’Adam avant de lire son portrait dans la rubrique « Décadrage » du Télérama du 16 mars 2013. Il est de ces articles qui vous donnent envie d’en savoir plus sur quelqu’un. Jean-Marc Roberts, le patron de la maison d’édition Stock, fait partie de ces êtres à la personnalité complexe et forte, qui laisse des marques sur son passage. Positives ou négatives mais que l’on n’oublie pas. Il est celui qui a choisi de publier Belle et bête, le dernier ouvrage de Marcela Iacub, à l’origine d’une envolée médiatique haute en couleurs. C’est aussi un écrivain, qui a dernièrement publié « Deux vies valent mieux qu’une » aux éditions Flammarion, dont voici une critique qui ne laisse pas indifférente.

Lire la suite

Penser autrement, c’est maintenant – A lire #3

Aujourd’hui, il devient indispensable de penser autrement dans toutes les sphères de la société, économique, politique, culturelle, sociale et privée afin de changer notre modèle de développement et de le reconstruire sur des bases plus saines. Il faut repenser notre individualité et notre rapport à la société, à notre environnement plus ou moins proche. Programme ambitieux s’il en est un. Alain Touraine a relevé le défi dans son ouvrage « Penser autrement ».

Lire la suite

Modigliani et Jonas Netter : le mécénat d’art d’avant-garde

Découvreur de talents tels que Modigliani, Soutine, Utrillo, Valadon, Jonas Netter a eu du nez en allant à la rencontre de ces jeunes artistes du Montparnasse artistique de l’entre-deux guerres. En témoigne l’exposition consacrée à sa collection à la Pinacothèque de Paris qui fait la part belle au mécénat d’art et aux cités d’artistes.

J’aime ces moments où j’ai le sentiment d’apprendre, de m’enrichir. C’est ce qui s’est passé lors de la découverte de la collection de peintures de Jonas Netter intitulée « Modigliani, Soutine et l’aventure de Montparnasse » à la Pinacothèque de Paris. Peu attirée au premier abord par le style particulier de Modigliani, dont les affiches habillent les murs des stations de métro, j’ai rapidement été happée dès la lecture des premiers panneaux d’explication et devant la diversité des œuvres présentées. Si vous y allez, prenez le temps de les lire, ils font une lecture intéressante de la vision et de la pratique du mécénat d’art qu’avait Jonas Netter à la fin de la première guerre mondiale.

Lire la suite

Travailler, moi ? Jamais ! de Bob Black – A lire #1

J’ai récemment lu un petit livre au titre provocateur mais jubilatoire : « Travailler, moi ? Jamais ! » de Bob Black aux éditions l’Insomniaque.

Bob Black, Travailler, moi jamais

La révolution ludique de Black vue par Marianne 2

Il s’agit d’une sorte de manifeste à charge contre le travail dans sa définition actuelle. Travailler devrait être une fête, un jeu propice à l’épanouissement et à l’enrichissement de la connaissance. Au lieu d’être source de créativité, le travail conduit tout simplement à la misère morale et intellectuelle.

Lire la suite